Avant Douvres, La Délivrande: 5 plaques d’avant la Grande Guerre

Douvres-la-Délivrande

Sur deux Chemins de Grande Communication créés en 1839, ces deux plaques directionnelles. Tailleville fut un village à part entière jusqu’en 1973, année durant laquelle il fut intégré à la commune de Douvres-la-Délivrande. Intersection D219 / D35 même corps de bâtiment en angle.

Photographies: Fabien DEMEULES

Vous pouvez également faire un tour sur le site de Jean-Yves MERIENNE ou l’on voit en cette commune de Tailleville un repas normand dans la cour d’une ferme qui vaut le coup d’œil.

Cette fois sur la commune de Douvres, plus précisément sur La Délivrande. Cette ancienne commune, rattachée à Luc (sur-Mer) dès 1794, est transférée sur Douvres en 1839. Mais ce n’est qu’en 1961 que la commune de Douvres prend l’extension la-Délivrande.

La première plaque sur le Chemin de Grande Communication allant de Caen à Courseulles. Dès 1838 il portait le N°7. Doit se situer sur la D7 du côté de la Basilique Notres-Dame de la Délivrande. Voici deux photographies, deux couleurs de plaque différentes !

Photographie: Joèle AVELINE

Photographie: Fabien DEMEULES

 

Toujours sur La Délivrande, rue de Bayeux:

Photographie: Joèle AVELINE

Rue du Bout Varin, sur la façade du couvent de Notre-Dame-de-Fidélité, un bâtiment datant de 1830, cette plaque. Comme la précédente, elle se situe sur le CGC allant de Vieux-Pont à Bac-du-Port; il était classifié N° 35 dès 1839, nous sommes aujourd’hui sur le CD35. 

Photographie: Laurence DUTERTRE

Tels les trois Mousquetaires qui étaient quatre, une sixième plaque: place de la Basilique:

Photographie: Joèle AVELINE

Au sujet de ce Chemin de Grande Communication N°35, celui qui mène au Bac-du-Port, lisez donc le papier de Joèle AVELINE sur Ouest France au mois d’août 2017: ici. Et le lien vers le journal: 


 

 
Et pour faire bonne mesure, voici une plaque directionnelle  chez un particulier. Elle provient de la fonderie Bouilliant, était sur le Chemin de Grande Communication N°7. 

ainsi qu’une plaque en tôle du Touring Club de l’Ouest offert par la DAS (Défense Automobile et Sportive).

Photographies: Joèle AVELINE


 

Articles pouvant aussi vous intéresser

No Comments

Laissez une réponse