INDRE

 

Indre


Date de la dernière modification: 23 mai 2017


 

 

Ardentes

Ardentes, à l’angle de la rue de la Gare et de la rue Georges Sand, une belle plaque de cocher aux flèches à l’empennage ouvragé. Sur le chemin de Grande Communication N°31 allant de Bouesse à la Station de Neuvy-Pailloux. 

 

36 ARDENTES rue de la Gare - Rue Georges Sand (2)

– Cliquez sur la plaque –

 

Merci à Gilles Deligny pour cette première plaque dans ce département.

 


 

Badecon-le-Pin

Le Pin est devenu Badecon-le-Pin en 1947. La paroisse du Pin possède néanmoins sa propre église et c’est en face de celle-ci qu’est apposée la plaque de cocher que voici. Sur un Chemin d’Intérêt Commun, le N°19.

Merci à Gilles Deligny pour avoir déniché cette plaque.

 

Badecon VUE

– Cliquez sur la plaque –

 

 


 

Sainte-Lizaigne

Route d’Issoudin, cette plaque de cocher est originale, en effet les caractères peints en noir sont peu courant. Le type de voie à été effacé, seul le N° subsiste, le N°3. Il s’agissait d’un chemin vicinal ordinaire.

 

36 SAINTE LIZAIGNE route d'Issoudin

 


 

 

Cuzion

Sur un chemin d’Intérêt Commun, le N°19, cette plaque de cocher à Cuzion.

36 CUZION CD 40 - rue du Pré Bretory


 

Gargilesse-Dampierre

Dampierre fusionne avec Gargilesse en 1823 mais il faudra attendre 1947 pour que l’appellation de la commune devienne Gargilesse-Dampierre. Rue de la Côte des Cloches, voici une belle plaque de cocher repeinte. Merci à Gilles Deligny pour cette photo.

 

36 GARGILESSE Les côtes de cloches - rue du chateau


Clion

Ces deux plaques, peut-être fabriquées par Michelin mais qui n’en portent pas le logo, ont été installées sur cette église il y a peu. En effet, pour au moins l’une d’entre elles, elle faisait partie d’un poteau indicateur comme on peut le voir sur cette carte postale. On peut donc dire qu’elles sont maintenant des plaques directionnelles, et non plus des poteaux.

Les dates de fabrications sont écrites sur les plaques mais je ne peux les lire (peut-être 1936 mais pas certain).

 

– Cliquez sur les plaques photographiées par JC Brenier en 2013 –

 


Diou

Sur le Chemin de Grande Communication N° 46, cette plaque de cocher à Diou.  

 

Photographie: Luc LEFRAY

 


Sarzay

 Route de Neuvy à Sarzay, cette plaque directionnelle.

 

 

– Cliquez sur cette plaque –

 

Un poteau bi-plaques au croisement du Chemin de Grande Communication N°51 (allant de Neuvy-St- Sépulchre à Thevet) et du Chemin Vicinal N° 10. On remarque l’inscription du département (Indre) sous la tête au-dessus des cartouches (photo ci-dessous)

Sur la plaque de gauche vous lirez la destination Nohant Vic, commune du Cher où se situe la maison de Georges Sand.

 

 

Cliquez sur chacune des plaques

 

Photographies: René SITTLER

Deux autres photographies de ce mât bi-plaques dont l’une nous renseigne sur le constructeur (Photographies de LIMOUSIN TYPE H)

 


Neuvy-Saint-Sépulchre

 Sur l’ancienne route départementale N° 3 (déclassée en 1882 comme toutes les Routes Départementales de l’Indre) voici une plaque de cocher provenant de la fonderie Bouilliant (sigle partiellement caché sous la patte de scellement en bas à droite).

 

 

Cliquez sur cette plaque

 

Photographies: Limousin Type H


Pommiers

Il s’agissait bien du Chemin de Grande Communication N°48 qui passait par Pommiers. Ce chemin allait d’Aigurande à Montmorillon. Aujourd’hui, comme indiqué sous forme d’ajout sur les plaques, nous sommes sur la D48.

 

 

– Cliquez sur cette plaque

 

 

– Cliquez sur la plaque

 

Photographies: Limousin Type H


Saint-Gaultier

 Tout est dit sur cette plaque en l’état, y compris le parcours de la Route départementale N° 11 avant son déclassement en 1882.

 

 

Photographie: Patrick LIEUGAUT

 


Villedieu-sur-Indre

 De Clermont à Tours, tel était le parcours initial de la Nationale N° 143. La mention Royale ou Impériale a été recouverte, elle date d’avant 1870.

 

 

Photographie: Patrick LIEUGAUT

 


Montchevrier

Dans ce bourg sympathique,  sur la D48 cette plaque en l’état. Elle se situait sur le Chemin de Grande Communication N°4 allant en 1850 d’Argenton à Aigurande.

montchevrier-vue

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Jean-François LOBREAU


Mouhet

Une plaque sur l’ex-Nationale 20, quartier de l’Aumône à Mouhet. Aujourd’hui la D920. La mention IMP pour Impériale fut recouverte après 1870 par NAT pour Nationale.

mouhet-vue

 

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Jean-François LOBREAU


 

Crozon-sur-Vauvre

Une plaque en zinc laminé, elle se situe sur un Chemin Vicinal.  Les Poux est un hameau sur la commune de Crozon. Mais qui était « La Marie-Rose » ? 

crozon-vue

-Cliquez sur la plaque-

Photographies: René SITTLER


 

Ingrandes

Sur la Route Impériale 151, puis Nationale, allant de Poitiers à Avallon (à partir de 1846) cette plaque de chez Bouilliant. Y apparaît encore la couleur originelle lors du recouvrement par la plaquette NATle: le bleu.

ingrandes-vue

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: René SITTLER


 

Maillet

Il y a eu du grattage sur cette plaque ! Tout ce que l’on peut dire c’est que le N° de la voie était le 54 et puisque nous sommes sur la RD54 ça tombe bien. 

maillet-vue2

 

-Cliquez sur la plaque-

Photographies: René SITTLER


 

Malicornay

Les Malicornéens et Malicornéennes peuvent s’enorgueillir de posséder en leur commune 3 plaques directionnelles en fonte du XIXème siècle.

La première sur l’ex Chemin d’Intérêt Commun N°7 allant de Cluis à Argenton, elle est sur un bâtiment administratif.

malicornay-vue

 

-Cliquez sur cette plaque-

La seconde était sans doute sur la voie de Moyenne Communication N°3 allant de Maillet à Cluis et passant par Malicornay. Toute mention de classification de voie sérieusement burinée ! 

malicornay-vue-1

 

-Re-cliquez-

Et la troisième: sur le Chemin de Grande Communication N° 45 de Cluis à Arthon, un chemin créé vers 1880. Rue des Mésanges.

malicornay-3-vue

Toutes les photographies sont de René SITTLER


 

Parnac

Une plaque Bouilliant sur le Chemin de Grande Communication N°20, mention burinée (ce CGC allait d’Eguzon à St Benoît sur une distance de 17km149 en 1850). Aujourd’hui au croisement des D36 et D113.

parnac-vue

 

-Cliquez sur cette plaque sur l’Agence Postale-

 

 

Dans le hameau du Fay, une non plaque, à savoir une plaque en tôle sans inscription, également un panneau Michelin.

 

parnac

 

-Cliquez sur les deux-

Photographies: Jean-François LOBREAU


 

Déols

Sur l’ex-Route Impériale N°20, une plaque directionnelle malheureusement ébréchée. Y figurait la distance pour aller à Vierzon, 55 1/2.

deols-indre

 

Photographie: Aurélien CHUBILEAU


 
Sainte-Sévère-sur-Indre

La dénomination de la voie sur cette plaque a été burinée à partir du 1er janvier 1882, date de déclassement de ces routes dans l’Indre: il s’agissait de la Route Départementale N°6 allant d’Issoudin à Gouzon dans la Creuse. Aujourd’hui nous sommes sur la D917, avenue de l’Auvergne.

-Cliquez sur cette plaque à gauche derrière le poteau-

Photographies: Raymond SITTLER

Ici fut tourné le célèbre film de Jacques TATIL: Jour de Fête !

 


 

Articles pouvant aussi vous intéresser

3 Commentaires

  • Reply Boris 17 février 2015 at 20 h 32 min

    Bonsoir,
    Je confirme, c’est bien du Michelin.
    Boris

  • Reply Stan BIANCO 23 mai 2017 at 15 h 31 min

    SAInte Sévére le village de jour de fête de Tati …!!

  • Reply Patrick Rollet 23 mai 2017 at 16 h 09 min

    Ah oui ! C’est vrai !

  • Laissez une réponse