BOUCHES-du-RHÔNE

Bouches-du-Rhone.jpg

 

 




 

 

Septèmes-les-Vallons

Septèmes est devenu Septèmes-les-Vallons en 1919. Y voici une belle plaque de cocher, en zinc laminé ou lave émaillée, entourée par protection et pour sa mise en valeur.

Sur l’ancienne RN8 qui d’aprés le classement de 1824 reliait Aix à Toulon, elle se situe aujourd’hui sur la D8N.

 

SEPTEMES-VUE.JPG

– Cliquez donc sur la plaque –

 

 

-Merci à Boris Jacopin pour ces deux premières plaques dans les Bouches-du-Rhône- 

 Une seconde plaque à Septèmes. Toujours la même précision, au mètre près ! Par contre, en comparant les distances sur chaque plaque , on s’aperçoit qu’il y a une différence de 100 mètres avec Marseille alors qu’elles sont identiques avec Aix. Plaques éloignées l’une de l’autre, soit de 297m, soit de 397m.

 


Puyloubier

 Sur une chemin d’intérêt commun, le N°7, voici une plaque de cocher qui évalue les distances, comme souvent dans ce département, au mètre prés.

 

– Merci à Francis Corniglion pour cette belle contribution ainsi que celle qui suit –

 


Châteauneuf-le-Rouge

Deux plaques pas banales dans cette commune de Châteauneuf-le-Rouge. La première est en pierre (ne dirait-on pas du marbre !), la seconde de rouge repeinte….

La plaque en pierre se trouvait sur la voie royale (de 1824 à 1848) ou impériale (de 1851 à 1870) N°7, l’une des deux mentions a été effacée.

 


Cuges-les-Pins

 Un triptyque dans cette commune prés du Var. Unique !

Sur la plaque jaune, en haut, Route de Marseille à Nice. en bas: Aubagne et Toulon.

La seconde est une plaque Citroën, les chevrons bien visibles.

La troisième en zinc (ou en lave) émaillé, remarquez la distance fléchée vers Marseille, 29km692 ! Une marque de fabrique en bas à gauche cachée partiellement par l’entourage de bois.

 

– Cliquez sur chaque plaque photographiées par Boris Jacopin en 2014 –

 

 


Gardanne

Voici, photographiée par Jean-François en 2015, une borne parfaitement intégrée dans le paysage. Elle se situe sur la Départementale 7 au sud de la commune de Gardanne.

Les 4 faces sont gravées, certaines difficilement lisibles.

 

 

– Cliquez déjà sur les deux faces visibles sur cette photo –

Sur la plus large est gravée le nom de la commune de St Savournin et sa distance: 1337m.

Sur l’autre un message de bienvenue: WELCOME !

Ci-dessous les deux autres faces:

 

On ne peut distinguer qu’une distance 206??? et quelques lettres gravées: ROY ???

 

Ici on distingue parfaitement GARDANNE distante de 3008 m.

 


Jouques

 Deux plaques de cocher à Jouques, en pierre. Elles se situent toutes deux sur la route d’Aix à Rians, mais l’une à l’épôque était sur la Route Départementale N°5, l’autre sur le Chemin de Grande Communication N°4. 

L’histoire de la numérotation de cette route est assez complexe mais pour résumer, cette voie a été classée Route Départementale (la N°5) en 1824 et CG4 en 1904.

Fléchages et distances sur les deux plaques sont strictement identiques, seules les dénominations de voies changent.

 

La première plaque est cachée par un ventilateur:

 

 

Photographies prises en 2015 par JF LOBREAU

En 2012, Rémi GRODZKI avait également photographié cette plaque…. bien lui en a pris car c’était avant la pose du ventilateur !

 

– Photographie: Rémi GRODZKI

 

La seconde (le matériau semble être du marbre !) est parfaitement lisible, les distances évaluées au mètre près. Le département limitrophe distant de 5827m est le Var.

 

-Photographie: JF LOBREAU

 


Meyrargues

 En 1824, la route 96 est nomenclaturée Royale, elle succède à la voie Impériale de Gemenos à Jouques. Ces deux plaques de cocher, en marbre sont sur cette voie.

 

– Ces deux plaques ont été photographiées à JF LOBREAU en 2015 –

 

Toujours sur le territoire de la commune de Meyrargues, en continuant sur cette route 96, en face de la caserne de pompiers, cette magnifique borne que j’ai photographiée en 2014. C’est du lourd ! 

Deux de ses faces sont gravées et en bas sur la colonne un repère altimétrique permettant de savoir l’altitude au centimètre près. Vous pouvez consulter la fiche IGN sur ce repère ici: IGN

 

 


Rognes

Cette plaque en pierre sur la Mairie de Rognes, difficile de la dater, mais la Mairie date du XVIIème dans les murs de l’ancien hospice. 

L’utilisation de la pierre est justifié par l’abondance d’exploitations (carrières) au XIXème siècle. (il y en avait 6 sur la commune).

 

– Cliquez sur la plaque –

Merci à JF LOBREAU

 


Eguilles

 Les Logissons, hameau de la commune d’Éguilles, deux plaques en zinc sur cette maison. Les inscriptions sur ces plaques: RADES et MARSEILLE un fabricant et son lieu d’implantation.

 

– Cliquez sur chacune des plaques –

 


Aix-en-Provence

Jean-François LOBREAU a photographié en 2015 cette plaque en bois. Elle se situe au croisement du Cours Mirabeau et de la rue d’Italie, sur le tracé de l’ancienne N7.

Certe ce n’est pas une plaque de cocher directionnelle mais l’immortaliser en la photographiant, compte tenu de sa matière hautement périssable était une nécessité. 

Aujourd’hui les deux termes -voiture & automobile- signifient la même chose mais au XIXème début du XXème la distinction méritait d’être faite: VOITURES avec traction animale, AUTOMOBILE avec traction autonome. 

 

 

Une plaque directionnelle en pierre ou en marbre (des carrières de marbre étaient présentes dans les Bouches-du-Rhône, notamment à Vitrolles). Sur la Route Impériale N°7 entre 1851 et 1870.

Photographie: Rémi GRODZKI

 


Pélissanne

 En 1813 comme en 1836 il s’agissait bien de la D14, elle devient CGC 34 en 1904 (à Pélissanne).

A noter, la modification des distances qui a donné lieu à un re-gravage: de 12000 à 13000 M pour aller à St Cannat et de 4000 à 4500 pour aller à Salon.

 


Peyrolles-en-Provence

 Retour sur cette ancienne voie Royale, la 96, avec une plaque en pierre.

Le Pont de Mirabeau (et non pas le Pont Mirabeau qui lui est à Paris) traverse la Durance dans le village de Jouques.

 


Venelles

 Et voici une dernière plaque en pierre (pour le moment). Elle se situe à Venelles et toujours sur la Route 96… on peut voir en scrutant la plaque que la mention « Royale » a été effacée; peut être en 1878, année au cours de laquelle le Préfet des Bouches du Rhône prenait cette décision:

Plaques indicatrices et emblèmes sur l’es routes. — Conformément aux ordres que j’ai donnés pour satisfaire au vœu du Conseil général, les emblèmes et dénominations inscrites sur les poteaux indicateurs des routes, ont été mis en harmonie avec les institutions républicaines.

 

– Plaque photographiée en février 2015 par JF  LOBREAU

 


Roquevaire

Sur la 96 à Roquevaire, cette plaque zinc. Elle est signée: en bas à droite MARSEILLE, à gauche une typographie RADES ou RAVES.

 

Je n’ai pas trouvé trace d’une fonderie de ce nom à Marseille, pas plus que dans les Bouches-du-Rhône. 

Il pourrait s’agir de la ville de Rades en Tunisie, sous protectorat français de 1881 à 1956.

Tous les renseignements seront les bienvenus.

Annie-Claire de l’Association pour la Sauvegarde du Patrimoine Historique et Culturel de la commune de Roquevaire communique (9 mars 2017):

La plaque est sur l’ancienne prison, construite à partir de 1853, abritant le musée du patrimoine René Verrier, actuellement 433 route de saint Vincent, face à l’ancienne gendarmerie construite en même temps (où Pagnol a tourné le film Regain)

 


Le Tholonet

 Hameau de Palette (qui a donné son nom à un vin AOC), commune du Tholonet, avenue Paul Julien, juste en face de la cave vinicole de Palette, cette borne sur l’ancienne Route Impériale (ou Royale) 7 appelée à devenir la Nationale 7 (aujourd’hui la D7N).

 

– La borne en face de la cave vinicole –

 

 

– Photographie: Rémi GRODZKI

 

BOUCHES du RHÔNE

ROUTE … N°7 de PARIS A ANTIBES

Ville d’Aix <————- à 4600 M

La Gde Pugère ———> à 18851 M

 

 

CHEMIN VICINAL N°1

LE THOLONET            0427 (??)

 


Saint-Paul-lès-Durance

 Sur le site de la commune, Saint-Paul-lez-Durance. Avant 1791: St-Paul-le-Fougassier. 

Le pont de Mirabeau, flèché à 3400 mètres, sur les communes de Mirabeau et de Jouques, n’a rien à voir avec le Pont Mirabeau à Paris. 

Une magnifique plaque de marbre blanc, ce matériau étant issu de nombreuses carrières aux alentours: Peyrolles, Meynargues…mais aussi directement à St-Paul.

 

 

– Photographie: Rémi GRODZKI


Articles pouvant aussi vous intéresser

3 Commentaires

  • Reply nicolerey81 14 mai 2014 at 18 h 05 min

    ça avance bien vite cette carte de france de plaques de cocher!

    j’en ai repéré une dans le tarn à 20 k de chez moi , à bientôt

    amitiés

    • Reply Plaques de cochers 14 mai 2014 at 18 h 31 min

      Bonjour, le Tarn, justement un de mes départements manquant !

      merci d’avance ! 

  • Reply Sazan 7 octobre 2014 at 13 h 58 min

    J’en ai d’autres à proposer pour les Bouches-du-Rhône : certaines déjà connues (N7, N8 et N96), d’autres certainement beaucoup moins !
    Je posterai ça à l’occasion sur le FB des plaques.

  • Laissez une réponse