AVEYRON

Aveyron

 


Date de la dernière modification: 13 février 2018


Riviere-sur-Tarn

Plaque de cocher photographiée lors du 100km de Millau 2012. La route Nationale 107bis  allant d’Alès à Florac et prolongée à partir de 1882 jusqu’à Aguessac. Nous sommes sur cette prolongation, la plaque est postérieure à 1882. 

RIVIERE VUE

 

Cliquez sur la photo.

 


 

Sévérac-d’Aveyron

Séverac-le-Château(Commune déléguée de Séverac-d’Aveyron)

Une plaque de cocher à Sévérac-le-Château, en l’état mais avec un rajout pour le reclassement de la route. La Nationale 9 allait de Moulins au Perthus.

12 SEVERAC LE CHATEAU 2 avenue des Résistants

Cette plaque fut rechampie par Nicolas Jamois en décembre 2017:

Recoules-Prévinquières

(Commune déléguée de Séverac-d’Aveyron)

 Une plaque rechampie avec la précédente par Nicolas Jamois en décembre 2017. Elle se situe avenue Victorin Mas à l’entrée du bourg.

 


Laval-Roquecezière

 Cette plaque, bien que l’intitulé du département soit le TARN, se trouve effectivement dans l’AVEYRON. Elle se situe en effet sur la Route Départementale N°18 qui en 1888 allait d’Alban à La Salvetat (Hérault).Mais elle dessert également ce village de l’Aveyron comme indiqué sur sa description aux archives du Conseil général du Tarn en août 1888.

 

Cette route s’embranche sur la route nationale  numéro 99, sur le faîte qui sépare les départements du Tarn et de l’Aveyron ; elle suit les crêtes qui forment la limite de ces deux départements, à des altitudes qui atteignent 1,000 mètres, où les alternatives de gel et de dégel, sont une cause fréquente de détérioration; elle traverse le village de Mont-franc et dessert celui de Roquecezières en se dirigeant vers Lacaune et la Salvetat.

 

 

– Carte IGN Col du Peyronnenc, en médaillon carte Google map –

 

 

– Le poteau derrière la pancarte, cliquez dessus vour voir la plaque photographiée par Eric Barathieu en 2015 –

 


Saint-Félix-de-Sorgues

Sur la Route Départementale N° 7 qui historiquement relie Sauclières à St Affrique, cette plaque de cocher en l’état. 

 

 

 

– Quartier La Luzerne, cliquez sur cette plaque à droite –

 

Photographie de plaque extraite du site d’Arnaud BOSC:

 


Luc-la-Primaube

 Ronde-de-Primaube est un hameau mentionné sur le Guide Vélocipédique de A de Baroncelli: L’auvergne et Les Causses des Cévennes. (1895 – 1905). Nous sommes sur l’ex-RN 111 allant à sa création de  Milhaud à Tonneins.

– Photographie: Luc LEFRAY –


 Saint-Geniez-d’Olt

Un pont sur le Lot. Sous la croix, un tryptique: repère de nivellement, plaque en fonte: RN 60b (ce qui signifie Repère de Nivellement 60b et non pas Route nationale 60 bis) et une autre plaque en fonte commémorative dédiée à M. H PALANCE, Maire de la commune.

 

 

Cliquez deux fois: sur le tryptique sous la croix à droite, sur les statues à gauche –

Photographies: Gilles DELIGNY


Montfranc

 La commune de Montfranc est entièrement située en Aveyron. Pourtant on lit sur cette plaque, Chemin de Grande Communication 90, la mention Tarn. Ceci peut s’expliquer par le fait que ce GC était nomenclaturé dans le Tarn (il allait de Villefranche à Montfranc, classé CG le 12 avril 1855).

 

 

– Sur ce mur recouvert d’ardoises, cliquez sur la plaque en fonte –

Photographies: Jean-François LOBREAU

 


Millau

 Route nationale 9, ex Impériale 9, ex Royale 9, la route de Paris à Perpignan cette plaque en l’état. Certaines plaques directionnelles de cette route ayant été posées en 1844, il n’est pas impossible que la mention burinée et recouverte soit Rle pour Royale. Elle se situe aujourd’hui dans la rue du Pont Lerouge.

 

– Cliquez sur cette plaque –

 

Photographies: Gilles DELIGNY


Saint-Laurent-d’Olt

Sur la RN 88 de Givors à Toulouse, même remarque que sur la plaque ci-dessus de Millau, la mention cachée pouvant être Rle mais plus vraisemblablement IMP pour Impériale.

 

 

Photographie: Gilles DELIGNY



 
Laguiole

Elle était donc sur la Nationale 121 allant de St Flour à Espalion. Aujourd’hui sur une porte d’hôtel. Elle devait se situer Place de la Patte d’Oie au centre ville.

-Photographie: Philippe BARDET


 

 

Saint-Beauzély

 
Sur le Chemin de Grande Communication N°10. Ce dernier en 1864 sur une longueur de 17950 mètres allait de Millau à St-Curan par St-Beauzély (ici) et Bouloc. Cette année là (1864) seuls 400 mètres de cette voie étaient à terminer (arrivée du village d’Azinières, commune de St-Beauzély ). Les distances sur cette plaque sont en kilomètres et hectomètres.

Photographie: Laurent TALBONT


 

 
La Couvertoirade

Nous sommes sur le hameau de La Blaquererie, route Départementale N°7. Cette route allait de Ste Afrique à Sauclières, reclassée en 1895 en Chemin d’intérêt Commun (le N°7). Cette plaque, antérieure à 1895 donc, n’a pas été modifiée. Elle est en l’état, engoncée dans son mur.

 

 

 
-Dans le fond les Grandes Causses, la plaque fléchée orange… cliquez dessus-
 
Photographies: Denis CLAUDEL

 

 
Montlaur

 Hameau du Moulin Neuf, commune de Montlaur, nous sommes sur l’ancienne Nationale 99. C’était à l’origine la route allant d’Aix à Montauban. Cette plaque est antérieure à 1870, en effet le N de Nationale a recouvert le I d’Impériale.

Qui dit moulin dit rivière, et effectivement nous sommes à 10 mètres du Dourdou, un affluent du Lot.

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Denis CLAUDEL


 

 
Creissels

Avenue des Comtes d’Armagnac / et du Moulin Haut, sur ce qui était la Départementale N°3 allant de Millau à St Affrique (cette voie devînt IC 3 en 1895 puis Route Nationale 592 pour devenir depuis 1933 la D592). Une plaque repeinte.

La commune de Creissels accueille le viaduc de Millau.

 
-La plaque fléchée, cliquez dessus-

Photographies: Denis CLAUDEL


 

 
Nant

 De retour sur la Nationale 99. Ici aussi une plaque antérieure à 1870.

-Une vue de 2010, la plaque y est-

-2016, le ravalement a été fait, la plaque y est toujours, cliquez dessus

Photographies: Denis CLAUDEL


 

 
Estaing

 Il s’agit d’une plaque commémorative d’inauguration qui  se trouve au 1 quai du Lot à Estaing, le long du Lot. 

Photographie: Didier LECOEUR


 

Articles pouvant aussi vous intéresser

1 commentaire

  • Reply Gabray 11 octobre 2012 at 19 h 09 min

    C’est un département que je connais assez bien surtout le sud à Camarès j’y ai la maison de ma grand mère.
    Cordiales amitiés & à +

  • Laissez une réponse