ARIEGE

Ariege


Date de la dernière modification: 9 mai 2017


La-Bastide-de-Bousignac

Deux plaques de cocher sur la commune de La-Bastide-de-Bousignac, on peut y distinguer la couleur bleue originelle.

 

09 LA BATIDE DE BOUSIGNAC - D625 -D 7A

 

09 LA BATIDE DE BOUSIGNAC - D7A -D625

Merci à Gilles Deligny pour cette contribution.

 

Sur cette commune une borne, apparemment directionnelle. Dans certains départements ce choix avait été fait.

 

 

– Cliquez sur cette borne –

 


 

 Saint-Ybars

Une plaque non restaurée à St-Ybars. 

 9 mai 2017: cette plaque, rechampie par Nicolas Jamois à fait l’objet d’un article que vous trouverez ici.

 

SAINT YBARS


Camon

Une plaque aux couleurs traditionnelles à Camon sur le Chemin de Grande Communication N°7.

 

Cliquez sur la plaque

Merci à Philippe Hurtebize pour cette contribution 


Aigues-Vives

 Cette plaque en l’état sur le Chemin de Grande Communication N°5.

 

 

Photographie: Alain GARREAU


La Bastide-sur-l’Hers

 Une plaque dont les indications ont été reconstituées par Alain GARREAU; sur la route de Foix à Limoux, cette route était la n°11. Quant à la matière de cette plaque: en fonte ou en fer. Les caractères n’étaient pas en relief, leur prix moins élevé. A noter qu’en 1877, les tableaux indicateurs en Ariège ont été repeints, ils étaient devenus illisibles.

 

 

– A gauche, cliquez sur cette plaque –

 


Léran

 Sur le Chemin de Grande Communication N°16, lequel allait de Léran à Quérigut, cette plaque certes protégée par une couche de mortier mais quasiment illisible. 

 

 

– Derrière les panneaux, cliquez dessus –

Photographies: Alain GARREAU


 Lieurac

Au croisement de deux Chemins de Grande Communication, le N°12 allant de Lieurac à Varhiles et le N°1 de Carbonne à Quilhan, ces deux plaques directionnelles.

 

 

Cliquez sur chacune des plaques  & sur la Borne Michelin

Photographies: Alain GARREAU

 


Mirepoix

 Pour commencer à Mirepoix cette plaque en bois. Elle n’a rien de remarquable sinon le fait qu’elle soit encore là ! En effet dans la plupart des départements ce furent les premières plaques directionnelles apposées, avant 1846 les plaques avec lettres en relief n’existant pas encore. 

Elle se situait sur le Chemin de Grande Communication N°6, ici appelé Route (et effectivement c’était une route!) allant de Lapenne à Limoux.

 

 

– A droite, cliquez sur cette plaque –

Photographies: Alain GARREAU

 

Les Chemins de Grande Communication N°5 et N°6 se croisaient là. Ils allaient respectivement d’Ax-les-Thermes à Castelnaudary et de Lapenne à Limoux. A ce croisement donc, deux plaques que voici:

 

 

– Sur chaque plaque, cliquez –

 

Et ce n’est pas fini: toujours sur le CGC N°5, une autre plaque directionnelle:

 

 

Cliquez sur cette plaque

 

Pour terminer, du lourd ! Un monolithe indicateur sur la Route Impériale allant de Carcassonne à St Girons, c’était la RI N°119. Difficile de dire quand cette pyramide fut implantée ni même si sa vocation initiale était directionnelle. Si tel est le cas, ce serait après 1811. 

Il se situe au carrefour dit de « La Pierre Blanche », croisement D119 et D625.

A sa base un repère de nivellement nous indique l’altitude: 300,071m. 

 

 

Comme écrit cliquez deux fois

Toutes ces photos sont de Alain GARREAU



 
Saint-Girons

Avenue du Général Galliéni, nous étions sur le Chemin de Grande Communication N°3.

-Cliquez sur la plaque-

Photographies: Denis CLAUDEL



 
Saint-Quentin-la-Tour

Cette fois sur le Chemin de Grande Communication N°5, aujourd’hui D70, cette plaque rechampie. C’est en 1938 que St Quentin prend l’extension la-Tour.

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Alain GARREAU


 

 

Articles pouvant aussi vous intéresser

2 Commentaires

  • Reply alain 14 septembre 2016 at 14 h 20 min

    Belle collecte , travail remarquable bravo ! ( pour les passionnés de cubes Michelin cliquez sur celui de la photo de Lieurac ) .

    • Reply Plaques de cochers 14 septembre 2016 at 14 h 23 min

      Oups! Effectivement je n’ai pas précisé.

    Laissez une réponse