ARDENNES page 4


 

 
Pauvres

Nous étions sur la Route Nationale 46, cette plaque en lave émaillée. Route de Vouziers, sur la D946.

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Patrick LIEUGAUT

En prenant la D23, Route de Machault, sur le quasiment dernier bâtiment du bourg, cette plaque au-dessus d’une inscription murale directionnelle.

Elle était donc sur le Chemin d’Intérêt Commun N°25 mais initialement il s’agissait d’un embranchement du Chemin de Grande Communication N°43 allant de St Rémy à Pauvres. Le « E » pour Embranchement a néanmoins été rapporté. Par contre, le G de Grande est remplacé par un I (Intérêt), le 43 buriné et remplacé par 25.

-Les nouveaux caractères sont rivetés-

-Cliquez sur cette plaque, vous verrez que certaines distances ont été modifiées-

Photographies: Céline LOCHERON


 

 
Roizy

 Grande Rue, sur la D925, cette plaque était à l’époque sur le Chemin de Grande Communication N°23. 

Photographie: Luc LEFRAY


 

 
Rumigny

 
En 1854 nous étions sur la Route Départementale N°9 allant de Auvillers-les-Forges à Brunhamel. Aujourd’hui, intersection D10 / D877 / D27, rue de la Fontaine. Nous lisons sur la plaque I.C pour Intérêt Commun, suivi de 1. La mention bis semble avoir été burinée. Toutefois le CIC N°1 allant en 1886 de La Viotte à Maubert-Fontaine, cette plaque se trouvait effectivement sur cette voie. 

-La plaque au-dessus des volets blancs ouverts, cliquez dessus-

Photographies: Patrick LIEUGAUT


 

 
Seraincourt

Route de Rethel, sortie de la commune, sur l’actuelle D946, nous étions sur la Nationale 46. En lave émaillée.

Photographie: Luc LEFRAY


 

 
Tannay

De Nevers à Bouillon en Belgique, tel était le parcours initial de la Route Nationale 77 sur laquelle est sise cette plaque.

Cette plaque en lave émaillée (en bas à droite pas très lisible est inscrite la mention Lave émaillée de Volvic) se situe comme souvent sur les routes nationales à la sortie du village, rue de Montluçon.

-Cliquez sur la plaque derrière le poteau-

Photographies: Patrick LIEUGAUT


 

 
Wadelincourt

 Le Chemin d’Intérêt Commun N° 6 allait en 1886 de Machéromesnil à Givry, il ne pouvait donc passer par Wadelincourt. La plaque est donc postérieure ou antérieure à cette classification (sans doute postérieure). Quoiqu’il en soit elle se situe sur la D6 actuelle, rue du Pont-Maugis. 

-La plaque maison de gauche, cliquez dessus-

Photographies: Patrick LIEUGAUT – Denis CLAUDEL


 

 
Poix-Terron

En lave émaillée, de St Martin-les -Riom en Puy-de-Dôme. Sur la Route Nationale 51, aujourd’hui Route de Montigny sur le CD35. Poix prit l’extension Terron en 1897.

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Gilles DELIGNY


 

 
Raillicourt

 Toujours sur le CD35, ce qui était donc comme indiqué sur cette plaque la Nationale 51 allant à son origine d’Orléans à Mézières puis à Givet.

En lave émaillée, sous la végétation. 

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Gilles DELIGNY


 

 
Vireux-Wallerand

 Initialement, cette plaque était sur le Chemin de Grande Communication N°12; ce dernier sur une distance de 50kms 800 allait de Charleville à la Gare de Vireux (à 600 mètres de cette plaque). On distingue encore le G et N°12 (burinés) sur la plaque. Puis suite à une reclassification ultérieure à 1886, cette route devînt d’Intérêt Commun; une petite plaque IC se superposa aux caractères burinés.

Rue du Pont, sur le CD 989.

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Gilles DELIGNY


 

 
Warcq

Ce qui était le Chemin d’Intéret Commun N°9 est devenu la D9. Sur les Granges Pavant, écart de la commune de Warcq, Promenade des Pavant. 

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Gilles DELIGNY


 

 
Neuville-lès-This

 Sur la D34 (anciennement I.C 34), rue Royale, intersection avec la D16. 

Photographie: Fabien DEMEULES


 

 
Sery

 Deux plaques sur le C.I.C N°32. Nous sommes dans un virage de la D10, intersection des rues Basse / Gros Pierrot. Les plaques en angle étant toujours en place sont assez rares dans ce département.

Initialement, a l’époque de la fabrication de ces plaques, le I était remplacé par un G pour Grande. Le G fut buriné et remplacé par un I en fer, ceci explique la rouille uniquement sur ce caractère. Le Chemin de Grande Communication N°32 allant de Rethel à Wasigny avait un embranchement de Sery à Givron (1886).

-Cliquez sur chacune des plaques (deux clics)-

Photographies des plaques: Fabien DEMEULES


 

 
This

 
Sur le CIC N°16, aujourd’hui nous sommes sur la D16, sortie du bourg, Grande Rue, direction Neuville. Initialement cette voie était le Chemin de Grande Communication N°16 de Mézières à Sedan. 

Photographie: Fabien DEMEULES


 

 
Murtin-et-Bogny

 Wartigny est un lieu-dit sur la commune de Murtin-et-Bogny (qui fusionnent en 1828).

Nous sommes sur la route de Rouvroy c’est à dire la D978 depuis 1972. Ce ne fut pas toujours le cas: en effet lors de la pose de cette plaque, nous étions sur le Chemin de Grande Communication N° 7 allant de Fumay à Rouvroy avec un embranchement allant de Renwez à Cliron. Telle était la voie en 1886.

Puis, plus tard, cette voie N°7 devînt un Chemin d’Intérêt Commun. Le G (Grande) fut buriné, remplacé par un I (Intérêt). Ensuite elle devînt la Route Nationale 378. 

-L’ancienne route nationale 378, la plaque fléchée, cliquez dessus-

Photographie de la plaque: Fabien DEMEULES


 

 
Fligny

 La route d’Intérêt Commun classifiée N°10 passait donc par Fligny, une commune mitoyenne avec l’Aisne. Sur l’actuelle D10, rue Principale, la dernière maison du bourg direction Rumigny.

 

-Cliquez sur cette plaque-

Photographie de la plaque: Erwan GUITTON


 

 
Noyers-Pont-Maugis

 C’est en 1886 que Noyers devient Noyers-Pont-Maugis, auparavant Pont-Maugis était un hameau qui prit de l’extension. 

Le Chemin d’Intéret Commun N°56, en 1886 justement, allait de Pont-Maugis à Maisoncelle, il y avait un embranchement vers Thelonne par Noyers. L’on remarque que le 5 a été buriné, devenant ainsi le I.C N°6.

Cette plaque, sur Pont-Maugis, près de la Meuse, doit être sur l’actuelle D6. (actuellement non localisée)

Photographie: Marc BERTELS


 

 
Renwez

 Route d’Harcy, centre bourg, au rond-point, une plaque sur l’actuelle D22, suite à un reclassement il s’agissait du Chemin d’Intérêt Commun N°22 (le second 2 a été ajouté).

Photographie: Marc BERTEL


 

 
Écly

 
Une plaque en lave émaillée. Sur la Route Nationale 46, elle allait jusqu’en 1973 de Marles (Aisne) à Parois Meuse.

Cette plaque ainsi fixée sur cette maison, Route de Vouziers, lieu-dit le Bas de Warenne, n’est pas sur la commune d’Écly mais sur celle de Barby; la frontière, comme on le voit sur la carte ci-dessous, est La Vaux (rivière). 

– La maison en cours de rénovation, la plaque est protégée-

Photographie: Patrick LIEUGAUT


 

 
Girondelle

 Il y a deux plaques à Girondelle, toutes deux sur ce qui était le Chemin d’Intérêt Commun N°9, la nouvelle classification. 

La première sur la D9, rue de la Fontaine Achard:

-Cliquez sur cette plaque-

 
La seconde, D9, même rue, mais sortie du bourg.

-Cliquez sur la plaque-

-Et voici cette fameuse fontaine Achard-

Photographies: Patrick LIEUGAUT


 

 
Givet

 Ces deux plaques sur la D949, nous étions donc sur la Nationale 49, elle allait de Valencienne à Maubeuge et à Philippeville (Belgique). Elles sont en lave émaillée.

-Rue du Luxembourg, cliquez sur cette plaque-

Nous étions côté France, dirigeons-nous vers la Belgique, franchissons la Meuse, restons sur la Nationale 49; route de Philippeville, voici une seconde plaque en lave émaillée:

-La plaque est un peu fissurée, cliquez dessus-

 Voici pour terminer avec cette commune frontalière une plaque de rue en fonte:

Photographies: Patrick LIEUGAUT


 

 
Haraucourt

 Difficile de dire sur quel chemin (Intérêt Commun ou Grande Communication) se situait cette plaque, le burinage supprimant les caractères n’a pas été remplacé. Ceci dit elle est actuellement sur la D6, route de Sedan, sortie du bourg.


 

 
Harcy

Voici l’une des deux plaques sur la commune d’Harcy, la première rue Traversière.

 

La seconde, rechampie récemment, est cette fois au centre bourg, dans la rue principale (rue Haute / rue Mercier). Le numéro de l’I.C sur lequel elle était sise a été modifié.

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Patrick LIEUGAUT


 

 
Houldizy

 Rue de l’Oratoire, cette plaque était donc sur un Chemin Vicinal, financée par la commune dont le nom est inscrit deux fois. On peut supposer qu’il y avait d’autres plaques sur la même commune mais dans des lieux-dits.

-Cliquez sur cette plaque-

Photographie de la plaque: Patrick LIEUGAUT


 

 
Nouvion-sur-Meuse

 Nous étions sur le Chemin d’Intérêt Commun 34, aujourd’hui, rue Jean Jaurès, le CD 33. 

Photographie: Denis CLAUDEL


 

 
Osnes

 Rue de Carignan ou rue du Calvaire, ces deux plaques à Osnes sont toutes deux sur des Chemin Vicinaux. Elles n’ont pas été modifiées depuis leur pose. 

-Cliquez sur la plaque-

 

-Avant l’orage cliquez sur la plaque-

Photographies: Denis CLAUDEL


 

 
Pure

 Chemin rural de Pure à Florenville (qui doit s’appeler également chemin du cimetière), intersection avec la Grande Rue, voici une plaque qui était originellement sur le Chemin Vicinal N°5.

-Cliquez sur cette plaque au-dessus de la plaque fer à cheval- 

Photographies: Denis CLAUDEL


 

 
Rubécourt-et-Lamécourt

(Commune déléguée de Bazeilles)

 Depuis 1794 il s’agit de Rubécourt-et-Lamécourt. Le Chemin d’Intérêt Commun sur lequel était mis en place cette plaque était le N°13, il devînt le N° 17. Rue Principale. 

Photographie: Denis CLAUDEL


 

 
Saint-Laurent

 Rue des Genêts, D979, cette plaque fut rechampie il y a quelques années.

Elle se situait initialement sur le CGC N°15 allant de Mézières à Gespunsart. Puis après reclassification, nous voici sur le C.I.C N°3. Mais ont subsisté sur la plaque le G de Grande précédent le H de Chemin, ce qui ne veut strictement rien dire !

La destination fléchée à 2km3 de Cons-la-Grandville est une commune s’appelant aujourd’hui La Grandville afin d’éviter la confusion avec un toponyme identique dans le nord de la Lorraine.

Photographie: Denis CLAUDEL


 

Page 2 – 3 – 4

Articles pouvant aussi vous intéresser

No Comments

Laissez une réponse