TARN page 2



 
Barre

Nous étions donc sur le Chemin de Grande Communication N°62, il allait de Brassac au pont de Camarès en Aveyron. Une belle plaque dont la finesse des caractères des destinations est caractéristique à cette fonderie. Quatre fléchages sur deux lignes.

-Sur la D62 actuelle, cliquez sur cette plaque

Photographies: Denis CLAUDEL



 
Lombers

 Cette plaque rechampie il y a déjà plusieurs années, voires décennies,  a été fixée sur la mairie. Elle provient de la fonderie Bouilliant et était sur le Chemin de Grande Communication N°4 allant de Gaillac à Roquecourbe. Au cœur du bourg Place de la Mairie / avenue St Pierre.

En cliquant sur cette plaque, vous verrez l’illustration parfaite du brevet Bouilliant: plaque avec lettres en relief !

Photographies: Gérard DEGOUTTE

La plaque sur cette carte postale est fléchée, la rivière qui passe sous le pont s’appelle l’Assou.


 

Campagnac

Une belle plaque aux couleurs chatoyantes . Elle se situait sur le Chemin de Grande Communication N°15 allant de St Antonin à Gaillac, ces deux destinations étant d’ailleurs fléchées sur la plaque. Aujourd’hui sur l’actuelle D15.

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Gérard DEGOUTTE


 

Florentin

Le Chemin de Grande Communication N°23 allait de Lagrave à St Sernin de Lombers. Place de la Mairie, sur laquelle D23.

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Gérard DEGOUTTE


 

Boissezon

Cette plaque était initialement sur le Chemin de Grande Communication N°93 allant de Castres à Brassac. Toutes ces mentions ont été burinées, non remplacées. Avenue Lasbordes (D93) dans le centre. 

-Dans le fond l’église St Jean Baptiste, en face de vous la plaque à cliquer-

Photographie de la plaque: Norbert QUINT


 

Saint-Avit

Voici deux plaques en angle sur le même bâtiment. Il s’agit donc d’une intersection, celle entre les ex-chemins de Grande Communication N° 14 et 46, respectivement allant de Puycelci à Sorèze et de Soual à Revel (avec un embranchement sur St Avit). Aujourd’hui Rue de l’Autan, dans le virage de la D146, intersection avec le C3.

-Cliquez sur la plaque, celle qui est sur l’ex CGC N°14 (ou embranchement)-

Photographies des plaques: Jean-Michel ANDRY


 

Arfons

Sur la Place Plo du Barbier se rejoignent deux Routes Départementales, les N°12 et N°14, comme en témoignent les deux plaques Michelin juste en face de celle en fonte. 

-Photographie: Jean-Michel LE VAOU

Et pourtant cette plaque se situait sur le Chemin de Grande Communication N°51. Cette voie après le déclassement en 1896 allait de Puylaurens à Navès, elle ne devait pas passer par Arfons. 

-Cliquez sur la plaque-

Photographie de la plaque: Jean-Michel ANDRY


 

Dourgne

Voici une plaque dont les dimensions dérogent quelque peu avec celles plus traditionnelles apposées sur les murs. Il y en avait plusieurs de ce type dans le Tarn, pour ainsi dire aucune n’est encore sur la voie publique. Sa taille est de 50cm X 36. 

Le Chemin de Grande Communication N° 12 sur lequel elle était apposée est nomenclaturé dès l’origine comma allant de Rabastens à Arfons. En 1879, une dernière lacune fut construite à la sortie de cette commune, Dourgne. A noter que cette numérotation lors du déclassement des routes départementales en 1896 fut reprise ici, par contre cette voie allait de Montclar à Saissac dans l’Aude. 

Elle se situait à l’intersection Avenue du 19 mars 1962 (D85) et la route allant sur Lagardiolle (D12). 

Photographies et renseignements: Bernard LAGARDE


 

Les Cammazes

La première plaque à l’intersection entre la Rue de la Salle (D44) et celle de La Fontaine (D629). Initialement sur le Chemin de Grande Communication N° 44 allant de St Étienne aux Cammazes. Cette voie de communication ayant été créée lors du déclassement des routes départementales en 1906 on peu penser que cette plaque est postérieure.

-Cliquez sur cette plaque-

La seconde plaque rue de La Passe (D629) sur l’une des premières maisons en venant de Saissac. C’est une plaque du même fournisseur que la précédente et possiblement de la même période. Mais sur celle-ci la dénomination de la route est peinte et actualisée. En effet nous y lisons R. DEP 629 pour Départementale 629, une route issue du déclassement de la Nationale 629 en 1972

Difficile de dire quelle était la dénomination de la route inscrite sur la plaque initialement, si il y en eut une. En effet c’est en 1933 que la Nationale 629 fut créée et ici dans le Tarn elle est issue du Chemin de Grande Communication N°84. La seule réponse plausible à cette interrogation, considérant que la plaque est antérieure à 1933, est que, comme la précédente, était portée la mention Gde Con N°84 (pour Chemin de Grande Communication N°84). Dans ce cas cette mention aurait été burinée et remplacée par des caractères peints. Le burinage n’aurait donc laissé aucune trace des anciens caractères. 

-Cliquez sur cette plaque à gauche –

Photographies: Alain GARREAU

Il y a une plaque à l’autre extrémité du village sur la même voir mais sur l’autre trottoir. Là aussi classification et numéro de route sont peints. 

-Cliquez sur la plaque à gauche-

Photographie de la plaque: Odile GALLAIS


 

Escoussens

Cette plaque, compartimentée, est sur le hameau de Pas-du-Rieu, sur l’ancien Chemin de Grande Communication N°56. Il allait de Labruiguière aux Martys (commune à cheval sur les deux départements, Tarn et Aude mais administrativement faisant partie de l’Aude). 

A la droite du tracé en rouge l’Aude, à gauche le Tarn. De même pour les communes, Escoussens et Laprade. La rivière frontière s’appelle l’Alzau. On ne s’étonnera donc pas, la plaque étant matérialisée ici par le carré bleu, de constater que les directions parties gauche pointent des communes du Tarn, celles de droite de l’Aude.

Photographie de la plaque: Norbert QUINT


 

 

Lien vers groupe facebook

Groupe Facebook Plaques de Cocher

Patrimoine Routier

You Might Also Like

Pas de commentaires

Laisser une réponse