ALLIER page 3


 

Cusset

Intersection rue Jean Giraudoux / rue Raymond Rondeleux, cette plaque sur la D906b était sur la Nationale 106, la mention recouverte devant être Impériale.

Cette route à l’origine reliait  Nîmes à Saint-Gérand-le-Puy, via Thiers et Vichy.

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Jean-François LOBREAU


 

Lusigny

Le Chemin d’Intérêt Commun N° 5 sur lequel était positionné cette plaque allait de St Germain-de-Vaux à Chézy. Nous sommes au lieu-dit Le Mont, intersection D779 / D105. La rue s’appelle rue de la Rénovation.

-Cliquez sur cette plaque-

Photographie: Jean-François LOBREAU


 

Bourbon-l’Archambault

Burges-les-Bains en 1793, puis Bourbon-l’Archambault dès 1801. A l’angle des rues du Parc / rue des Thermes, sur la D14, à l’époque de la mise en place de cette plaque, le Chemin de Grande Communication N°14 allant de Moulins à Bessais-le-Fromentel (Cher) en 1862.

Nous sommes dans le quartier des thermes, la plaque est d’ailleurs posée sur un hôtel, celui du Parc, ayant eut vocation à accueillir les curistes. Aujourd’hui je ne sais pas.

-La plaque est à gauche, au-dessus du panneau d’interdiction, sous le balcon, cliquez dessus-

Photographies: Éric LASNE

-Du temps de sa splendeur-


 

Le Montet

Intersection rue Nationale / Grande Rue, D945 / D1, la plaque était sur le CGC N°1 allant de St Pourçain à Sancoins dans le Cher.

-Cliquez sur la plaque, couleur muraille-

Photographies: Pascal WISSENBERG


 

Louroux-Hodement

(Commune déléguée de Haut-Bocage)

Cette plaque se situe à l’intersection des D39 / D52 / Route du Maillet. Place de l’Église, nous étions sur un Chemin Vicinal, le N° 2-26. Cette numérotation signifie que le Chemin N°2 est prolongé par le N° 26.

-Cliquez sur cette plaque, pointe orange-

Photographies: René SITTLER


 

Yzeure

La toponymie:   au XIXème siècle le nom Iseure ainsi orthographié figure sur les actes de délibérations. Officiellement seuls Yzeure ou Yseure peuvent être utilisés.

Rue Bergeron Vebret (D12), la plaque se situe sur la dernière maison en allant vers Montbeugny, mais attention la dernière maison ancienne…  Nous nous trouvions à l’époque de la mise en place de cette plaque  sur le Chemin de Grande Communication N°12, il allait de Moulins à Dompierre et avait des embranchements. 

Cette plaque provient de l’émaillerie Girard & Col à Clermont Ferrand, elle est en zinc laminé, inscription blanc mat, un brevet déposé en 1870.

Photographie: Éric LASNE


 

Saint-Menoux

Cette plaque se trouvait à l’intersection entre l’actuelle Place du Calvaire (D953)  et la Rue de la Touraine (D58). Nous étions à l’époque sur le Chemin de Grande Communication N°58 allant de Couzon à Meillers. A noter que le hameau de La Méchine (Souvigny) est aujourd’hui devenu La Meschine. 

Photographiée aujourd’hui par son nouveau propriétaire.

Photographie: David CUNIER


 

Montluçon

A Montluçon passait la Nationale 144. De 1824, année de sa création, jusqu’en 1933, elle partait de Levet dans le Cher pour rejoindre Montluçon. On peut donc dire qu’ici nous sommes à ce qui était son terminus (d’après Wikisara elle se terminait à l’intersection de l’actuelle rue des Forges et la rue de Madame de Staël (D2144). La plaque quand à elle est située Place Jean Jaurès. 

On note que cette plaque fut posée avant 1870, la mention IMP (Impériale) étant recouverte par NAT pour Nationale. Cette plaque est une plaque issue de la fonderie Bouilliant et fut posée vers 1850 (voire d’après les archives du département entre 1844 et 1850).

-Cliquez sur cette plaque à gauche-

La seconde plaque sur ce qui était le Chemin de Grande Communication N°72 qui allait de Montluçon à Ouches à partir de 1872. Intersection Rue Barathon (D72) / Boulevard de Courthais.

-Cliquez sur la plaque dans la rue de Barathon à droite-

Photographies: Frédérique OLIVE

Il y avait d’autres plaques directionnelles à Montluçon. En voici une qui n’est plus sur la voie publique. Elle était sur la Route Impériale N°145, la mention IMP (pour Impériale) ayant été recouverte par NAT pour Nationale. Cette voie allait à partir de 1824 de Guéret à Moulins par Montluçon, et ce jusqu’en 1973. En 1973 son point de départ fut Bellac. 


 

Saint-Loup

Comme à La Palisse, une plaque fabriquée sur commande du Comité Central de la Route Bleue vers 1930, en zinc laminé. Elle se situe sur la façade de l’Hôtel de la Route Bleue, une plaque récente puisque si elle apparaît bien en 2018 en 2014 elle n’y est pas encore.

-Cliquez sur la plaque au-dessus de Hôtel (en médaillon vue 2014)-

Photographie: Brigitte SERRE


 

Malicorne

Au début de la Route de  La Gare (D200), intersection avec la Route de Montvicq (D159) cette plaque repeinte avec le mur. Elle était sur le Chemin d’Intérêt Commun N°100, parcours inconnu mais on peut supposer qu’il fut créé pour desservir la gare de Malicorne. Cette gare comme la ligne de Varennes-sur-Allier à Marcillat est aujourd’hui fermée mais fut construite entre 1887 et 1891

-Cliquez sur cette plaque-

Photographie de la plaque: Pascale RUIZ



 
Couleuvre

Rue Max Dormoy (D3) / rue Jules Ferry (D14) centre du bourg, sur la bibliothèque, juste en face du Musée de la Porcelaine (un bâtiment qui date du XIVème siècle dans lequel Charles IX aurait dormi), voici deux plaques directionnelles

Celle de droite se situait, comme indiqué, sur le Chemin de Grande Communication N°14; il allait de Moulins à Bessais-le-Fromental (nomenclature 1863) dans le Cher. 

La seconde est partiellement cachée par le rosier . Mais en cliquant sur la plaque vous la verrez dans son intégralité. Elle se situait sur le Chemin de Grande Communication N°3 allant de Moulins à la Route Départementale N°7, cette dernière passant juste derrière Couleuvre puisqu’elle allait d’Urcey au Veurdre.

-Cliquez sur chacune des plaques-

Photographies: vue:  René SITTLER / plaque de droite: Eric LASNE / plaque de gauche: Jean-Michel ANDRY

Et maintenant voici 3 photographies / Cartes postales qui datent fin XIX début XXème: sur les 3 on peut voir la plaque de gauche:



 
Bellevanes

Sur le hameau de St Bonnet-de-Tizon, une ancienne commune créée en 1830 et rattachée en 1841 à Bellenaves.

Une plaque se situant sur la route d’Ébreuil (D43). Initialement nous étions sur la ligne de Gannat à Bellenaves par Neuviat, St Bonnet et Naves. Mais la classification et le numéro de cette voie furent burinés, ils étaient portés dans le cadre du haut.

-Cliquez sur la plaque-

Photographie: Éric LASNE



 
Saint-Germain-de-Salles

En débouchant de la rue de la Liberté (D66) sur le rond-point de l’église, une plaque de la fonderie Veraisin Jeune. Le classification du Chemin de Grande Communication N°66 est issue du déclassement des routes Départementales en 1882. 

-La plaque est à droite, cliquez dessus-

Photographie: Éric LASNE



 
Vaumas

Rue du Stade (D480) en face de la rue de La Poste, cette plaque initialement sur le Chemin de Grande Communication N°48. Je ne suis par certain que cette plaque soit à son emplacement d’origine. 

Photographie: Éric LASNE

-Une plaque à gauche-

-Un mât également à gauche-



 
St Priest-d’Andelot

Entrée de la commune en venant de La Bâtisse, rue de la Prat (D132) cette plaque était sur le Chemin d’Intérêt Commun N°32. Cette classification date de 1882.

-A 200 mètres du Puy de Dôme, la plaque est à droite, cliquez dessus-

Cinq cent mètres plus haut vers St Priest, la rue s’appelle la rue des Grands Champs (D132) cette seconde plaque du même acabit.

Photographies des plaques: Yvan LE CLEC’H



 
Monestier

Chantelle-la-Vieille est un hameau de la commune de Monestier. Rue du Vieux Bourg (D42) nous étions à l’époque sur une route Départementale. Il s’agissait de la Route Départementale N°3 de Montmarault à Gannat par Chantelle. Ces mentions ont été burinées en 1882, année du déclassement des Routes Départementales. 

-Une pompe à main, une plaque à cliquer-

Photographie de la plaque: Marie-France DAUGE


Retour page 2

Lien vers groupe facebook

Groupe Facebook Plaques de Cocher

Patrimoine Routier

You Might Also Like

Pas de commentaires

Laisser une réponse