Villette d’Anthon en Isère: une plaque sauvée

Parfois les bâtiments communaux recèlent quelques surprises à caractère patrimonial. Ce fut le cas à Villette d’Anthon, commune du Nord Isère,  où, suite à une démolition, une plaque de cocher réapparut après quelques décennies. 

Difficile de dire quand elle fut retirée de la voie publique, mais la loi du 18 avril 1955 rendant obligatoire le retrait de cette signalétique routière, il est déjà inespéré de la retrouver. Certes elle était loin d’être intacte, outre la peinture qui ma foi n’avait pas trop souffert, elle était carrément trouée. Heureusement aucun des caractères en relief n’était entamé.

Comme on peut le constater il ne s’agit pas seulement d’un simple rechampissage mais d’une véritable restauration. Cette mission fut confiée à l’Association de Mise en Valeur du Patrimoine de Villette d’Anthon dont le Président, Philippe Leplaideur, m’a communiqué ces éléments. 

La mission fut parfaitement accomplie comme on peut le constater sur cette photographie:

A titre informatif, cette plaque provient de la fonderie Heurtebise à Auxerre; des contrats ont été passés entre le Conseil Général (départemental aujourd’hui) d’Isère et cette maison vers 1880. C’est donc une nouvelle vie que cette initiative va permettre de donner à cette plaque. Félicitations !

Puisse-t-elle faire des émules !


 

Articles pouvant aussi vous intéresser

1 commentaire

  • Reply Béatrice Bossy 23 octobre 2018 at 9 h 04 min

    Bonjour

    Je viens de lire votre article. Sur une maison que noys zvons restauré il existe une pkaque rouillée comment la restaurer ? Quelle peintre employer ? Quel bleu faut il prendre ? Nous habitons un petit village dzns les Haute Alpes

    Merci pour votre aide
    B.B

  • Laissez une réponse