Saint-Cosme-en-Vairais dans la Sarthe

L’Association Patrimoine du Vairais a recensé les plaques de la commune de St-Cosme-du-Vairais. Ou je devrais peut-être dire des communes car comme beaucoup de communes en France, son histoire s’est forgée au fil des fusions de territoires et des changements d’appellations. 

Au départ, nous avions trois communes: St-Cosme, Contres et Champaissant. En 1936, Contres devînt Contres-en-Vairais. Et en 1964, Contres-en-Vairais et Champaissant fusionne avec St-Cosme-de-Vair qui devînt St-Cosme-en Vairais l’année suivante.

La plaque de distances légales de Contres a été conservée, Cette plaque, comme toutes les plaques de cet acabit en Sarthe, est issue de la fonderie Bouilliant à Paris en 1865. Mais il devrait y avoir quelque part les deux autres plaques, celle de St-Cosme et celle de Champaissant, ces deux communes en 1865 étant administrativement autonomes. (affaire à suivre).

Dans la même rue des Croisettes, une plaque directionnelle chapeautée, une des caractéristiques de nombreuses plaques en Sarthe posées entre 1880 et 1900. La plaque directionnelle elle-même provient de la fonderie Chappée au Mans. La chapeau est ultérieur puisqu’il date de 1930. En théorie il devait reprendre la classification de la voie, ici D206. Nous trouvons d’ailleurs, rue de la Ville Dorée, une plaque sur laquelle le chapeau à bien reçu l’indication de la classification de la voie, ici VO2 pour Vicinal Ordinaire N°2.

-Cette plaque fut réchampie par le propriétaire de la maison sur laquelle elle est fixée. A titre indicatif, le chapeau était initialement jaune comme tous ceux sur les voies autres que Nationales sur lesquelles il était rouge-

Rue de l’Ormeau, une belle plaque aux forts caractères, elle était sur la commune de St-Cosme-de-Vair (telle était son toponyme jusqu’en 1965). Elle aussi chapeautée depuis 1930 avec l’appellation de la voie, ici D205.

Rue St Fulgent, une seconde plaque du même acabit. Ces deux plaques ne sont plus sur la voie publique mais à l’abri.

En 1894 en Sarthe, il n’y avait pas moins de 964 poteaux posés ou à poser. Parmi eux, il devait y en avoir un certain nombre sur le territoire des communes du Vairais. Jusqu’à l’année dernière subsistait sur son lieu d’implantation un mât mono-plaque.

-Route de la Coutardière (D206) intersection avec la route de La Fresnardière, cliquez sur le mât fléché orange-

Vous aurez compris que ce mât n’est plus en place. Il a été endommagé suite à un accident. Mais pour contre-balancer cette mauvaise nouvelle, la bonne nouvelle est que le Président de l’Association du Patrimoine du Vairais, Jean-Yves Teissier, m’a assuré qu’il était  prévu de les restaurer / réchampir. 


 

 

Articles pouvant aussi vous intéresser

No Comments

Laissez une réponse