Nicolas Jamois: un été studieux !

Une dizaine de plaques de cocher restaurées par Nicolas Jamois cet été, tel est le résultat des vacances studieuses du restaurateur loirétain. Elles se situent d’ailleurs toutes dans ce département.

 

Chatenoy

A Chatenoy c’est une plaque issue de la fonderie Bouilliant qui avait bien besoin d’un rechampissage pour,qu’elle retrouve sa luminosité d’antan.

La voici avant:

 

 

pendant la restauration, après décapage et sous-couche:

 

 

Et enfin, la voici reposée à son endroit initial, c’était le 23 août:

 


Echilleuses

Trois plaque avaient été restaurées à Echilleuses par Nicolas Jamois en décembre 2014. Il en restait une a revigorer, la pauvre… C’est aujourd’hui chose faite, la voici déjà photographiée par Gilles Deligny en 2014:

 

Démontée, elle arrive à Courcy-aux-Loges en août 2015, poncée, décapée, sous-couchée:

 

… et rechampissée:

 

 

enfin, c’était le 23 août 2015, elle rejoint ses copines:

 


Malesherbes

Sur la Route Impériale, puis Nationale N°51, il y avait une plaque de cocher à Malesherbes.  

 

C’était une plaque de la fonderie Bouilliant, couleur muraille, que personne ne remarquait plus depuis longtemps. Une cure de rajeunissement s’imposait.

 

 

Sous le rajout NAT pour Nationale, la mention IMP avait été burinée (ce procédé de burinage avant rajout d’une plaquette en fonte ou en zinc était la procédure employée par la fonderie de fabrication, elle était effectuée par l’agent voyer ou un agent communal sans démontage de la plaque, la plaquette rectificatrice étant fixée ultérieurement). 

 

 

Les lettres IMP que l’on distingue sur la plaque ne sont pas d’origine: il s’agit d’une tentative pour modifier l’inscription (lettres découpées manuellement) mais sans succès. 

 

Et voici la plaque telle qu’elle a rejoint sa situation d’origine, place de l’Hôtel de Ville à Malesherbes:

 


La Neuville-sur-Essonne 

Ce sont quatre plaque restaurées par Nicolas Jamois en août et septembre 2015 à La Neuville-sur-Essonne.

Quelques photos valant mieux qu’une longue explcation, les voici sur leur parcours de jouvence:

 

 – Arrivage le 23 juillet- 

 

– Décapage, sous-couche et peinture –

 

– Restauration terminée, cliquez sur chaque plaque


 

Retrouvez toutes les restaurations de Nicolas Jamois ici:

 

No Comments

Laissez une réponse