Huit plaques en janvier pour Nicolas Jamois: ça commence fort !

Genevrey en Haute-Saône

C’est la première plaque restaurée par Nicolas Jamois dans ce département qui a su préserver un maximum de ces vestiges d’un passé pas si lointain. Il s’agit ici d’une plaque issue de la fonderie La Romaine.



 

Saclas

Dans cette commune de l’Essonne, les Saclasiens n’ont pas hésité à répondre favorablement à la demande de Nicolas Jamois.  A noter que cette commune est particulièrement sensibilisée au petit patrimoine routier puisqu’elle  n’a pas hésité à reconstituer une borne milliaire datant de l’empereur Aurélien (215 – 275 ap.JC).

Voici les deux plaques restaurées:



 
Saint-Germer-de Fly

Un tour dans l’Oise, il s’agit de la première plaque restaurée par Nicolas Jamois dans ce département. 

Sur un ancien chemin départemental, cette mention fut recouverte grâce à une plaquette en zinc. Le déclassement des Routes Départementales dans ce département eut lieu en 1874.



 
Barville-en-Gâtinais

Dans le Loiret, deux plaques directionnelles et deux plaques d’interdiction de mendicité.  Les deux plaques directionnelles proviennent de la fonderie Bouilliant.

BARVILLE ARRIVEE 1

 

Articles pouvant aussi vous intéresser

No Comments

Laissez une réponse