NORD page 2



Mazinghien

Sur le Chemin d’Intérêt Commun N°115, aujourd’hui D115, cette plaque de cocher. Telle un tableau parfois repeints sur une ancienne toile, on distingue la première couche de peinture, le vert. 

 

 

– Merci à Annie GODARD pour cette contribution –

 


Bas-Lieu

 Route Nationale N°2, la route de Paris à Bruxelles, Départementale N°12,  allant d’Avesne au Quesnoy, voici deux plaques en cette commune de Bas-Lieu, photographiées par Luc LEFRAY.

 


Saint-Hilaire-sur-Helpe

 Un Chemin Vicinal Ordinaire, une plaque de belle facture:

 

 

Merci à Luc Lefray


 

Dechy

Juste avant le passage à niveau, sur l’ex-CGC 25, cette plaque de cocher:

Cliquez sur cette plaque photographiée par Raphael LEMAIRE


 

Herzeele

Une belle plaque en l’état dans cette commune des Flandres. Elle se situait donc sur le Chemin de Grande Communication N°17.

Photographie: MARIE Alain



 

Rexpoëde

Sur la place de la Mairie, à l’angle des D955 et D916a, deux plaques avec cartouches sur cette commune de Rexpoëde (prononcer Rexpoude). 

La première sur ce qui était la Nationale 40: de 1824 à 1933 elle allait de Calais à Oost-Cappel en Belgique.  La seconde sur la Route Départementale 55, cette mention encartée est peinte, ce qui ne nous apprend rien, les Routes Départementales dans le département du Nord n’ayant jamais été déclassées. 

-Cliquez sur chacune des plaques sur cette vue contemporaine de Street View, elles sont à gauche de part et d’autre de la porte-

Photographies des plaques:  Alain MARIE

Voici deux vues fin XIXème début XXème: sur la première seule une plaque y est, sur la seconde les deux.


 

Wylder

A Wylder il y a trois plaques, dont deux avec un cartouche pour inscription des types de voies vide. Sur l’une d’entre elle le cartouche a été recouvert d’une plaque vissée. La troisième par contre indique la catégorie de la voie: un Chemin Vicinal, le N°3.

Photographies: Alain MARIE



 

Aibes

Voici deux plaques dans cette commune de l’Avesnois. L’une des deux repeinte couleur muraille est devenue illisible sauf la scruter de près: Quiévelon 1km. Elles se trouvent toutes deux sur le café du village. La seconde sur le Chemin de Grande Communication N°42 qui allait de Solre-le-Château à Jeumont. 

-Cliquez sur chacune des plaques-

Photographies: Erwan GUITTON

Positionnement GPS: 50°14’11n 04°05’38e

 



 

Colleret

Les deux premières plaques au croisement de l’ex Nationale 49 à l’embranchement des Quatre Bras. L’une d’entre elle fut posée alors que la voie était Impériale (un décret du Préfet du Nord du 16 juin 1837 prévoyait entre autres l’installation de ces plaques sur les Nationales / Royales) mais cette mention but burinée vers 1875. (dans sa séance d’août 1875 le Conseil Général du Nord se faisait l’écho du vœu d’un certain M. Trystram demandant que l’on fasse « disparaître le mot Impériale des plaques indicatrices des routes Nationales »). Il s’agit bien sûr de la plus ancienne des deux plaques.

Quand à la seconde, elle est difficilement lisible, toutefois elle situe bien le lieu: Colleret (les Quatre Bras).

-Cliquez sur chacune des plaques, pour grand format ouvrez dans un autre onglet-

 Une autre plaque cette fois sur le Chemin de Grande Communication N°42. A l’intersection de la route de Jeumont et de Solre-le-Château:

La position géographique de cette plaque: 50°15’56N 04°06’24E

Photographies et coordonnées géographiques: Erwam GUITTON


 

Jeumont

Sur la D959, au croisement de la rue Hector Despret et Gambetta, cette belle plaque: l’encart, cassé, nous permet néanmoins de déterminer qu’elle se situait sur le CGC N°5.

Photographie: Erwan GUITTON


 

Liessies

Retour sur le CGC 42, une plaque à Liessies: y est indiqué la direction de la Station de Trelon-Glageon, situé sur la ligne Maubeuge -Fourmies, inaugurée en 1885. Une gare existait également à Liessies. 

-Cliquez sur cette plaque-
Photographies: Erwan GUITTON



 

Wignehies

Cette plaque est fixée sur l’ancien octroie de la commune de Wignehies; elle est donc en toute logique à l’entrée du village. Cet octroi était toujours opérationnel en 1888, une taxe de 1frs25 étant par exemple appliquée pour 100 kilos de savons rentrant dans la commune !

Le Chemin de Grande Communication N°32 qui devînt GC173 puis Route Nationale 364 pour être déclassée en CD964. En 1884 le CGC 32 allait de Landrecies à Etroeungt, on peut penser qu’il fut prolongé jusqu’à Wignehies. 

-Cliquez sur cette plaque-

La seconde plaque sur la même voie, sur un commerce:

-Cliquez dessus-

Photographies: Erwan GUITTON



 

Anor

Restons sur ce Chemin de Grande Communication N°32, juste avant de quitter le département du Nord pour rejoindre l’Aisne, nous passons par Anor. En 1870 c’est ici que se rejoignaient les CGC 20 et 65 allant respectivement de Soire à Trélon et d’Etroeungt à Anor.

Cette plaque fut démontée et positionnée sur ces deux plots, une belle initiative qui la met en valeur.

-Elle s’incline vers vous…. cliquez dessus-

Photographies: Erwan GUITTON



 

Avesnelles

Les routes départementales dans le Nord n’ayant jamais été déclassées, la N°6 sur laquelle était sise cette plaque allait de Landrecy à Chimay en Belgique (1870). En 1933 elle devînt la N351, aujourd’hui la D951. Elle aura donc survécu intacte à toutes ces modification de numérotation. 

Photographie: Erwan GUITTON



 

Avesnes-sur-Helpe

Restons dans l’Avesnois (voir le site: Villes et Villages de l’Avesnois) avec sa capitale: Avesnes-sur-Helpe.

Une plaque cassée angle inférieur gauche. Elle se situait sur la Route Départementale N°6, cette route allait en 1870 de Landrecies à Chimay en Belgique. 

59 AVESNES SUR HELPE 2 av du Pont Rouge

Photographie: Gilles DELIGNY

Sur le Chemin d’Intérêt Commun N°104, il allait en 1884 de Felleries à Avesnes. 

-Cliquez sur cette plaque-

Photographies: Erwan GUITTON

Sur un Chemin Vicinal Ordinaire:

59 AVESNES SUR HELPE 49 rue de Berlaimont

Merci à Gilles DELIGNY pour cette contribution.

Toujours à Avesnes-sur-Helpe, une plaque sur la Nationale N°2 allant de Paris à Bruxelles.

… et une autre plaque, cette fois sur la Départementale N°12 allant d’Avesnes au Quesnoy (1884):

Merci à Luc LEFRAY

Retour sur la Nationale 2 en 2016, une plaque cette fois rechampie.

Photographie: Erwan GUITTON



 

Damousies

Et voici une superbe (!) plaque directionnelle sur la commune de Damousies. On a du mal à y discerner les indications mais dans le cartouche la désignation de la voie est CGC N°27 (ce CGC allait en 1884 de Maubeuge à Solre-le-Château). Le ravalement du mur n’a pas été fait dans la dentelle mais on distingue néanmoins le bleu de la plaque.

Photographie: Erwan GUITTON



 

Beaucamps-Ligny

Beaucamps s’associe avec Ligny-en-Weppes en 1927. Cette plaque est antérieure et se situe sur le CGC N°7, lequel allait en 1884 de Lomme à Fournes. Le cartouche est cassé mais n’a pas été changé. Aujourd’hui nous sommes sur le D7.

-Photographie: Pierre DURIEZ



 

Emmerin

Nous voici à l’intersection d’un Chemin d’Intérêt Commun, le N°93 allant de Seclin à Haubourdin (le cartouche indiquant le n° de la voie est tombé), il s’agit de la rue Jules Guesde, une voie se terminant par 5 que je n’aie pas identifié avec certitude mais allant vers Wattignies (rue Paul Lafargue).

-Cliquez sur chacune des plaques- (pour plus grand format nouvel onglet)

Rue Auguste Potié, cette plaque encore sur le CIC 93, celle-ci ayant conservé son cartouche:

ainsi que la suivante bien qu’il soit en mauvaise posture:

Photographies: Pierre DURIEZ



 

Villeneuve-d’Ascq

Il n’y a aucune plaque directionnelle en fonte du XIXème portant la mention de la commune de Villeneuve-d’Ascq; en effet cette commune fut formée en 1970 de la jonction de trois communes: Flers-lez-Lille, Annappes et Ascq.

Et justement la plaque ci-dessous était sur la commune initiale de Flers-lez-Lille, appelée Flers (tout court) jusqu’en 1936. Le Breucq était un hameau de Flers. La plaque a été privée de son encart précisant le nom et le numéro de la voie. Elle se situe rue de Wasquehal.

 

Ni tout à fait la même, ni tout à fait une autre, celle-ci ayant conservé son encart: le Chemin d’Intérêt Commun (I.C) N°144. Il allait de La Madeleine à Marcq-en-Baroeul et à Hem.

Toujours à Flers, toujours hameau du Breucq, mais cette fois sur la Route Départementale N°14. Cette route en 1884 était définie comme allant de Lille à la frontière belge.

Pas vraiment des plaques directionnelles (manque des flèches) mais ces deux plaques de rues précisent l’appellation de la voie, Route Départementale N°14, cette fois définie comme allant de Lille à Roubaix. Plus récente que la précédente sur la même voie:

Celle-ci sur la route de Lille à Lannoy (il s’agissait d’une route à Flers, auparavant du Chemin de Lannoy, puis du Chemin de Grande Communication N°6):

Revenons aux plaque plus traditionnelles avec une plaque directionnelle qui était également sur le CG6, rue Jules Guesde:

Dans la rue d’Hem, cette plaque sans encart:

Dans le Nord, en 1901, un recensement fait état de 2520 bornes kilométriques en fonte posées. En voici une ! Ce travail s’est étalé sur plusieurs dizaines d’années, à titre indicatif en 1888, toutes voies confondues, il en restait 1575 à poser, au prix unitaire de 30frs.

Toutes les photographies sont de Pierre DURIEZ, merci à lui.



 

Cantin

Nous sommes sur l’ex-Chemin de Grande Communication N°47 allant en 1884 de d’Auberchicourt à Bugnicourt. Aujourd’hui la D47B. Une belle plaque malheureusement cassée, mais toutes les indications y figurent.

-Cliquez sur cette plaque-

Photographie: Raphael LEMAIRE



 

Erchin

Rue du Calvaire, intersection C3, D232, c’est aujourd’hui. Rue du Calvaire, intersection V.O3, I.C18, c’était hier, à l’époque ou ces plaques ont été mises en place. Le Chemin d’Intérêt Commun N°18 traversait une partie du Nord puisqu’il allait de Lewarde à Tressin, juste à côté d’Erchin.  

Les deux encarts bleus signalétiques juste en dessous des plaques: ce type se signalisation a précédé en général les plaques en fonte. Telle était d’ailleurs l’une des alternatives décrites dans la circulaire du 15 avril 1835 pour mettre en place des tableaux indicateurs:

« Les tableaux seront peints sur les murs ou bien constitués d’un enduit de mortier. Dans tous les cas, la couleur choisie sera le fond bleu de ciel foncé, les lettres en blanc. »

 On y discerne d’ailleurs partiellement les indications reprises sur les plaques, notamment: Roucourt 2,2 et la voie : V.O 3. 

-Vous pouvez cliquer sur chacune des deux plaques / tableaux-

Photographies: Raphael LEMAIRE



 

Lewarde

A Lewarde il y a une plaque directionnelle, elle était sur le Chemin d’Intérêt Commun N°24 allant …. je ne sais pas ! En effet en 1884 le CIC N°24 allait de Lannoy à Baizieux, tracé bien éloigné de Lewarde. On peut imaginer que ce N° a été repris suite à une modification de classement. 

Elle se situe aujourd’hui sur la D135, rue de Roucourt. 

-Cliquez sur cette plaque, bien entretenue-

Photographies: Raphael LEMAIRE

-C’est à Lewarde que se trouve le Centre Historique Minier, cliquez sur cette photo pour accéder au site


 

Articles pouvant aussi vous intéresser

No Comments

Laissez une réponse